Et l'eau devint salée...

October 8, 2017

Ça fait maintenant une douzaine de jours qu'on est parti de la marina Gilbert Brooks, à Chazy. Depuis le départ, on a certes abattu pas mal de travail mais notre progression sur la rivière Hudson était parfois limitée. Aujourd'hui, le plan de navigation nous prévoyait une trentaine de miles nautiques de Croton Point vers la métropole de New York. J'avais bien envie de passer au moins une nuit en arrière de la statue de la liberté et de profiter des musées environnants. Petite variable: miss météo nous prévoit des vents qui augmenteront du sud jusqu'à des rafales d'une soixantaine de km/h. Tempis pour mon séjour à la statue, on ajoute quelques miles nautiques à notre plan pour aller nous cacher tout de suite à Altantic Highlands, tout juste à la porte de l'Atlantic. 

 

New York nous a quand-même bien accueilli, nous remplissant les yeux de l'immensité de Manhattan, de l'icône de la statue de la liberté et du trafic maritime comme on en a rarement vu... Il y avait des bateaux de croisières ridiculement gros, traversiers, seadoos, écoles de voile, porte-conteneurs, bateaux de pêche en plus de la police et de la US Coast Guard. Tout ça était bien beau, mais comme un petit vent de face se levait alors que nous avions la marée dans le dos, c'est plutôt les vagues qui ont dirigé notre manège. Une fois passé le pont à The Narrow, plus personne autour de nous... Par contre, on s'est mis à grimper des vagues de plus de 7 pieds à toutes les 3 à 5 secondes. Premier test pour l'équipage. Laurent a été malade et est allé se coucher avec Anamé, tout comme Mylène. Maïna, notre princesse des mers est finalement celle qui s'en est le mieux tirée d'affaire, ayant dormi tout le long comme si c'était une chaise berçante... Éloi est resté dans le cockpit pour m'assister tout le long. Il me regardais pour voir si c'était encore correct et, quand je lui disais que c'était OK, il riait de voir le nez du bateau sauter et les embruns revenir jusqu'à l'arrière du bateau. 

 

Notre destination finale en vue, on s'est enfin caché derrière la pointe de Sandy Hook où la mer s'est enfin aplatie un peu. Environ 1h30 après notre passage de The Narrow, on s'est enfin caché derrière le brise-lame de Atlantic Highlands où nous serons bien protégés du mauvais temps à venir pour les prochains jours. Bizarrement, il y avait plein de voiliers qui s'amusaient autour de Sandy Hook, comme s'ils ne savaient rien de ce qui les attend au large de la pointe.

 

À la fin de notre journée, on est passé de la rivière Hudson à la bordure de l'Océan Atlantic, on a rencontré New-York city, l'équipage a fait une démonstration de sa capacité d'adaptation tout en restant calme et on s'est ancré en sécurité dans le calme de Atlantic Highlands. Si on trouvait qu'il nous manquait d'action, aujourd'hui on a été servi. Prochaine étape: l'Océan Atlantique vers Cape May, quand dame nature et l'équipage le voudront bien!!!

 

 

 

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Ma famille à voile en conférence ce dimanche

August 16, 2019

Maintenant en ondes, la balado Bain Libre

May 24, 2019

1/15
Please reload

You Might Also Like: