Annapolis à découvrir...

October 24, 2017

Notre descente de la baie Chesapeake (qu’on fait très lentement) nous à menée à Annapolis pour un arrêt de quelques jours. Enfin, on va pouvoir faire l’épicerie!!! Disons qu’à six à bord, on commençait vraiment à être dû. Ici, il y a vraiment de tout. Petite différence avec le calme des derniers jours, on doit mesurer la distance entre chaque bateau pour ne pas se frapper au bout des ancres tellement on est serré. J’imagines que c’est la rançon des endroits qui valent la peine d’être visités…

 

Notre bateau a vraiment l’air d’un petit rafiot ici. C’est un mélange entre une foule de bateaux de voyageurs et de luxueux bateaux de croisière, de course ou juste de bateaux de pêche. Pour une capitale autoproclamée du bateau, il y en a en masse des bateaux ici.

On peut se rendre en plein centre-ville en zodiac. Arrivé là, on découvre une superbe petite ville historique qui laisse paraitre son passé d’ancienne capitale américaine. Une cerise sur le sundae, on revoit un superbe voilier de course qu’on avait croisé dans la Delaware Bay, le Chessie Racing, qui s’est amarré au port. Le propriétaire nous reconnait et nous permet de visiter son 62 pieds tout en carbone malgré qu’il soit à préparer une course pour le lendemain. Il invite les enfants à prendre la barre et visiter la cabine.

 

 

 

Par dessus tout, la plus belle découverte que nous réservait Annapolis est la rencontre de deux familles américaines qui vivent sur leur bateau et qui nous invite à nous joindre à eux. Premières leçons d’anglais pour les enfants qui vivent finalement une vraie immersion. On espère donc avoir la chance de les revoir pour voir nos enfants jouer en anglais sans parfois même s'en rendre compte... Merci beaucoup à eux pour leur accueil si chaleureux. Franchement, Annapolis, c'est à voir!

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Ma famille à voile en conférence ce dimanche

August 16, 2019

Maintenant en ondes, la balado Bain Libre

May 24, 2019

1/15
Please reload

You Might Also Like: