Une parade d'halloween pour chiens... vraiment?

October 27, 2017

Après avoir passé quelques jours à Annapolis on a commencé à découvrir les racoins et les petits trucs du coin. On a entre-autre pris le temps de visiter le Capitol d’Annapolis, apparemment un endroit où George Washington a siégé vers la fin de son mandat (Annapolis aurait été la capitale américaine pendant moins d’un an…). Mais, la chose la plus cocasse qu’on a pu voir entre deux crème-glacées c’est une parade d’halloween pour chiens. Et oui, ici il y a des gens qui déguisent leur chien et parade au port pour le montrer. Pas juste deux ou trois crinqués, des centaines de chiens! Du déguisement de hot dog à Luke Skywalker, en passant par l’agent de la navy et l’équipe de baseball… Wow, ils sont motivés ici. En tout cas, ça a l’air d’un endroit assez festif. On voit d’ailleurs qu’il y a une communauté irlandaise assez présente ici.

 

 

 

Un peu déçus de devoir quitter Annapolis (et nos nouveaux amis) les coups de vent qui nous étaient annoncés nous ont poussés à poursuivre notre descente de la Chesapeake Bay vers les Iles Solomons. C’est un bon endroit pour nous cacher des vents sud qui nous étaient annoncés à 40 nœuds de raffales. Les Iles Solomons nous offrent surtout plus d’espace qu’Annapolis pour mettre toute la chaine qu’il faut sur l’ancre pour être sécuritaire. Solomons est très joli et très enclavé dans des petits bras de rivières. Bien sûr, quand on veut rejoindre la terre avec le zodiac on peut toujours constater à quel point les Etats-Unis sont un territoire privé.

 

 

 

Une fois les coups de vent passés on met le cap sur Reedville. Honnêtement, Reedville était simplement un point de passage intermédiaire sur notre route qui semblait sans éclat et qui nous laissait sans attentes. C’est pourtant un des endroits où on a été le mieux accueilli. Pour commencer, notre entrée dans l’état de la Virginie a été marquée par l’arrivée des pélicans parmi la faune qui nous entoure. À peine débarqués du quai à zodiac on a un homme qui me parait dans les 80 qui nous souhaite la bienvenue, nous parle de l’histoire de son coin de pays et veux nous montrer son atelier de chaloupes de bois. Dans son atelier, trois autres personnages comme lui nous ont souhaité la bienvenue sous une affiche qui disait « Boat Shop – Day care for Old Men ». Pendant qu’un s’amusait à faire parler les enfants en anglais, un autre nous découpait des morceaux de cèdre pour parfumer nos garde-robes de bateau. Franchement, un petit village dont le principal attrait est immatériel ne peut être présenté dans un Lonely Planet…

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Ma famille à voile en conférence ce dimanche

August 16, 2019

Maintenant en ondes, la balado Bain Libre

May 24, 2019

1/15
Please reload

You Might Also Like: