Du bon monde…

November 11, 2017

Combien de fois on m’a dit dans la dernière année que l’on allait rencontrer des gens généreux qui seraient intéressés par notre famille? Combien de fois on a dit que c’est le rencontres qui rendent les voyages mémorables? La dernière semaine nous a réservé bon nombre de rencontres toutes aussi inattendues que fascinantes. Franchement, les individus américains sont capables de faire mentir tout détracteur du pays de Donald Duck.

 

À Belhaven NC, pendant une petite marche matinale, Dave, un promeneur de chien, viens nous voir en se remémorant ses expériences en famille sur l’eau. Il essaie d’enseigner un peu d’anglais aux enfants et finit par nous proposer spontanément sa voiture pour qu’on aille faire l’épicerie. Je crois d’abord qu’il nous y emmènera, mais il nous donne tout simplement ses clefs d’auto et nous demande de la stationner là-bas quand on a terminé… Quoi? Merci Dave! L’auto nous est très pratique, mais merci encore plus pour ton attitude envers nous.

 

Un peu plus loin, à Oriental NC, on attache notre bateau au quai municipal (gratuit pour les voyageurs) alors que John vient se présenter à nous. Il me dit qu’il a fait le voyage avec ses enfants il y a plusieurs années et qu’il sait très bien ce qu’on est en train de vivre. Il nous offre d’être ses invités dans son gym (entendre ici la possibilité de prendre une douche chaude) et de faire profiter de la piscine aux enfants… Quel accueil! Bienvenue à Oriental!

 

Le lendemain, toujours à Oriental, on est quelques voyageurs à discuter sur le quai municipal alors qu’une voiture s’arrête et nous interpelle. Carol Small (tout un nom pour une si grande âme) nous souhaite la bienvenue dans sa ville. Elle nous indique les bons endroits pour trouver ce dont on peut avoir besoin. Pour être certaine qu’on ne manque de rien, elle me fait monter dans sa voiture pour me faire faire un tour de ville et m’emmener chez un pêcheur où je pourrai trouver des fruits de mer plus frais et moins cher qu’à l’épicerie. Elle me présente au passage à ses amis comme un Canadien qui parcours les mers et leur fait l’honneur de venir les visiter. Elle finit par me dire qu’on peut l’appeler n’importe quand pour lui emprunter sa voiture.

 

 

Et je pourrais vous en raconter encore plusieurs des rencontres comme ça. Comme m’a déjà dit un bon ami, il y a plein d’Etats-Unis dans les Etats-Unis. Et ben l’attitude des gens qu’on rencontre n’a vraiment rien à voir avec la diplomatie internationale de la maison blanche, ni les politiques protectionnistes du cher oncle Donald. C’est plutôt une leçon d’entraide que l’on se fait servir depuis quelques jours. Je ne sais pas si c’est le bateau, la famille ou le bord de mer, mais la Caroline du Nord me laissera certainement le souvenir de maudit bon monde. 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Ma famille à voile en conférence ce dimanche

August 16, 2019

Maintenant en ondes, la balado Bain Libre

May 24, 2019

1/15
Please reload

You Might Also Like: