Généreuses Abacos

January 19, 2018

Déjà près d’un mois que nous sommes traversés de la Floride aux Bahamas. Une fois les Abacos rejointes, notre chemin nous a mené tout au long du banc Est, en passant d’abord par West End, Grand Cay et Double Breasted Cay. Notre choix de rester au nord des Abacos s’est fait en partie pour passer Noël avec nos amis, mais aussi pour suivre un chemin moins fréquenté par les snowbirds (dont on fait maintenant partie). Une fois Noël passé sur une petite plage perdue dans un paysage paradisiaque, notre plan était de mettre le cap vers le sud en direction des Exumas, mais impossible de ne pas s’arrêter aux endroits charmants qu’on a découvert en chemin. Que ce soit, Green Turtle Cay, Treasure Cay, Man-o-War, Hope Town, Tahiti Beach, les Abacos ont été très généreuses avec nous de leurs petites localités issues de l’époque des loyalistes britanniques et qui semblent parfois figés dans le temps. On y a rencontré plusieurs Bahamiens blancs, des descendants de britanniques qui habitent les Iles depuis plusieurs générations, comme des autochtones Bahamiens hyper accueillants et souriants. En prime, les Abacos ont été généreuses d’endroits de chasse sous-marine où j’ai pu faire mes premiers pas avec mon harpon hawaïen. Chance du débutant ou fruit des bons enseignements reçus, la chasse s’est soldée avec neuf poissons et deux langoustes. Et je ne parle pas de toute la faune sous-marine qu’on a pu observer lors de nos plongées près des nombreux récifs de corail visités… Si les Abacos ont été généreuses avec nous, elles l’ont également été de leurs systèmes météo successifs et de leurs vents tout compris. Au final on a dû attendre à plusieurs endroits que la météo s’améliore avant de repartir. On nous a même dit souvent qu’une période aussi longue de mauvais temps n’a pas été observée depuis une quinzaine d’années. Tout ce qu’il faut pour faire un peu de tourisme et de chasse. N’empêche que le plan est de descendre vers le sud… On a donc finit par saisir toutes les opportunités météo (et certaines étaient assez petites) pour progresser vers les Exumas, en faisant un arrêt sur Eluthera. On nous a dit qu’on y trouvait les plus beaux récifs de corail de la région. Malheureusement, il y a encore 35 nœuds de vent du nord, des températures à la baisse et des averses de pluie. Approcher les récifs en zodiac, en bordure de la mer, est assez audacieux, humide et plus près de la descente de rivière que de l’observation de poissons tropicaux. On doit donc se réfugier dans notre bateau, puis saisir la première journée potable pour poursuivre notre chemin. On vient qu’à se dire qu’on repassera sur notre retour vers le nord ! Même si la météo n’est pas parfaite aux Bahamas, on se rappelle souvent qu’il fait -25C au Québec. On ne peut toujours bien pas vraiment se plaindre de n’avoir que des températures de 19C et du vent… En attendant, merci aux Abacos et Exumas attendez nous !!!

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Ma famille à voile en conférence ce dimanche

August 16, 2019

Maintenant en ondes, la balado Bain Libre

May 24, 2019

1/15
Please reload

You Might Also Like: